We’ve updated our Terms of Use to reflect our new entity name and address. You can review the changes here.
We’ve updated our Terms of Use. You can review the changes here.

Mono No Aware

by Les Incendiaires

/
  • Digital Album
    Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.
    Purchasable with gift card

      name your price

    You own this

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Premier pressage CD de Mono No Aware.

    Includes unlimited streaming of Mono No Aware via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days
    9 remaining
    Purchasable with gift card

      $15.07 CAD or more 

    You own this  

     

1.
Céans (free) 02:46
2.
Des jours troubles (free) 03:01
Les jours se suivent Et sont tous les mêmes Et toi tu traînes Seule sur un banc de parc Tu es si belle Tu es belle à croquer Je voudrais juste Juste te dévorer Allons chez moi Je te ferai des choses Des choses étranges Que tu n'oublieras jamais J'enlèverai Un par un tous tes vêtements Je t'étendrai Au milieu de ma chambre Tu seras mienne Ce sera toi ma reine Je prendrai des Instantanés de toi nue Avant de te Découper dans la peau De jolies formes Des étoiles, des diamants Viens avec moi on jouera au cadavre exquis Je t'apprendrai de vilains mots mon bébé Ferme les yeux oh mon délice de volupté Pour moi ta chair n'aura plus aucun secret Les jours se suivent Et sont tous les mêmes Et toi tu traînes Seule sur un banc de parc Tu es si belle Tu es belle à croquer Je voudrais juste Juste te dévorer Allons chez moi Je te ferai des choses Des choses étranges Que tu n'oublieras jamais J'enlèverai Un par un tous tes vêtements Je t'étendrai Au milieu de ma chambre Tu seras mienne Ce sera toi ma reine Je prendrai des Instantanés de toi nue Avant de te Découper dans la peau De jolies formes Des étoiles, des diamants Ferme les yeux oh mon délice de volupté Pour moi ta chair n'aura plus aucun secret Pièce par pièce je recollerai tes morceaux Éparpillé, ton corps est un grand casse-tête
3.
Le nez collé à la vitrine J'attends le facteur, mais voilà J'ai cette dolente impression D'être un idiot, qu'il ne viendra pas C'est qu'aujourd'hui c'est la Saint-Valentin Et à tous les ans, c'est la même chose Le célibat s'acharne sur moi Je suis une cause perdue Personne ne m'aime, j'essaie pourtant C'est difficile, je suis gêné Je sens que cette année encore Le chocolat laissera un goût amer Tout ça c'est si triste, y a d'quoi s'flinguer Car à quoi bon vivre quand on est seul À la fenêtre des amoureux Main dans la main, je crains que Je craque Oh! j'ai une crise cardiaque Fracture du myocarde C'est un infarctus Je fais une attaque À l'électrocardiogramme Mon cœur arrête de battre Adieu monde cruel Mon cœur éclate Mais ce n'est pas la fin du monde Car demain est un autre jour Peut-être que tournera ma chance Que quelqu'un me prendra dans ses bras Je souhaite m'endormir pour toujours Et ne jamais me réveiller Au fond de ce grand lit double Je tremble, je pleure, il fait si froid Il n'y a pas de valentin pour toi, cœur solitaire Oh! j'ai une crise cardiaque Fracture du myocarde C'est un infarctus Je fais une attaque À l'électrocardiogramme Mon cœur arrête de battre Adieu monde cruel Mon cœur éclate On meurt tous seuls L'amour est sanguinolent
4.
Kasa Obake (free) 03:19
La vérité Est délicate Elle glisse entre tes petits doigts Comme une goutte d'eau Qui roule sur ta joue Le brouillard tombe sur Edo Tout seul, sous des masques Les gens passent Disparaissent, ne laissent pas de trace Que des êtres au fond des tes yeux Qui se mirent Et désirent voler ton esprit Dans la vile Ville invisible Des visages Te dévisagent Dans la rue C'est une mascarade Tous pavanent Au carnaval des âmes La perfection C'est le minimum Mais ils ne comprendront jamais Tes pas ne sont pas pressés Tu cours sous la pluie Tu n'as pas peur de te mouiller Mais là les autres ils se changent En parapluie Ah! ça, ils l'ont bien mérité Surtout n'oublie pas Ils sont personne Et ne pourront rien contre toi Dans la vile Ville invisible Des visages Te dévisagent Dans la rue C'est une mascarade Tous pavanent Au carnaval des âmes
5.
Echo et Narcisse (free) 04:53
Allô Image Echo, ton beau visage En embrassant Je me suis brûlé les lèvres C'est narcissique Je ne te t'aimerai jamais Je t'oublierai Mais pas tout à fait, non... non Je tombe à l'eau Ton reflet s'étiole Allô mon double Je suis... tu n'es pas moi Car à l'envers Ce n'est pas le néant Là ils se meuvent Parmi les réfractions Mais comment faire Pour briser la glace Que s'estompent Enfin nos réflexions Tu te révoltes Tu ne me réfléchis plus On se révolte On ne se réfléchit plus Je me révolte Je ne réfléchis plus On se révolte On ne réfléchit plus De l'autre côté De ma psyché Je me noie Et toi
6.
Le marchand de sable (free) 04:26
Il est l'heure D'aller se coucher Le marchand de sable Va bientôt passer Ferme tes paupières Petite bergère Tes yeux sont fermés Petit berger Et les moutons Font la ronde Les moutons Font une ronde Au Sahara La divine symphonie Des voix do ré Sont la voie d'Orphée Au Sahara Shéhérazade Dansera avec toi Dans les bras de Morphée D'Or, d'Or Mon trésor d'Or D'Or, d'Or Mon trésor d'Or D'Or, d'Or Mon trésor d'Or D'Or, d'Or Mon trésor d'Or
7.
Danaé (free) 03:34
Danaé assise dans un train S'évadait sa photo à la main C'est qu'elle l'aimait d'un amour interdit Qu'elle souhaitait protéger à tout prix Secrète elle songe à la nuit d'hier Elle voudrait revenir en arrière Tout laisser et rebrousser chemin Mais le train fonce droit vers demain Tu me vas comme un gant Je t'aimerai pour 10 000 ans Et si un jour tu disparais Je promets, je ne t'oublierai jamais Car si tu meurs je meurs aussi Ô toi, ma douce enfant chérie Je remonterai le temps Pour te revoir, je t'aime indécemment En attendant son retour elle esquisse des ébauches De ses doigts elle dessine des débauches Entre elle et elle il n'y a aucune loi Et l'extase règne comme un roi Elle fait l'amour comme d'autres font la guerre Petite fée ses désirs sont pervers Enlacée dans ses bras refermés Éperdue, elle se gorge, Danaé Tu me vas comme un gant Je t'aimerai pour 10 000 ans Et si un jour tu disparais Je promets, je ne t'oublierai jamais Car si tu meurs je meurs aussi Ô toi, ma douce enfant chérie Je remonterai le temps Pour te revoir, je t'aime indécemment Pourquoi ne part-on pas Pour ailleurs, nulle part On reviendra dans 10 000 ans Dans 10 000 ans
8.
Hannya (free) 04:30
En rêve La nuit passée Des sanglots soupirés M'appelaient Tout bas, tout bas Vers la forêt J'ai marché en silence Le long d'un sentier Hypnotisé Jusqu'au cimetière Où d'un arbre, perchée Tu pleurais À la lueur Des feux follets Pendant qu'un vieux gardien Comptait ses fantômes Et lorsque Nous sommes seuls Nos ombres chinoises Dansent dans le noir Hannya Danse avec moi Toi et moi On danse sur le mur Et moi Somnambule Je déambule dans la bruine Funambule sur un quai de ruines Et je Me mets à flots Attiré par tes mélopées De sirène Je te rejoins Au fond de l'eau Quand sur la mer Vacille un rayon vert De mes lèvres bleues Des bulles d'or s'échapperont Et les anémones Pour nous chatoieront Et lorsque Nous sommes seuls Nos ombres chinoises Dansent dans le noir Hannya Danse avec moi Toi et moi On danse sur le mur
9.
Cyprine (free) 02:36
La mielleuse allongée Touche ses seins déployés Un silence souillé De murmures murmurés L'allumeuse couchée Nocturne et salée De lampées alléché Suce le nectar d'orchidée Effleure doucement sans épines Sa rose sublime la féline Entre ses cuisses la coquine Elle mouille elle chagrine Consommée la mélusine Ses moiteurs sont divines Consumée l'héroïne Trempe sa peau de cyprine
10.
Tableau de chasses (free) 04:06
L'Adèle verdoyante, nocturne nymphale Drapée d'écailles chinées, moirées lustrées Un collier de corail comme nacré polaire Une peau porcelaine, déesse à ceinturon Pudibonde inconstante dans sa robe turquoise Solitaire s'aventure vers un lupanar luna park lunaire C'est qu'un sphinx lui a dit: tu mourras à l'aurore Au milieu des mineuses, des vilaines gorgones Le Robert le diable, géomètre et satyre La faucille à la main cherche la belle dame Parmi les petites violettes Le chasseur, il court, court, court Et elle, vole, vole, vole, vole, vole À la demi-lune blanche Une ronde d'azurées Litanie d'initiés Robert demi-argus explore le grand damier D'une carte géographique prospecte les psychés Une belle américaine isolée à sa table Se délecte d'un flambé au citron de Provence Dans la fumée disparate de son tabac d'Espagne Une bacchante est offerte, candide et aguichante La déplacée sacrée et son beau cul doré Ou cette méticuleuse qui meurt pour une virgule Mais c'est Adèle recluse qui mordra à l'hameçon Le pacha à deux queues en fera sa fiancée Parmi les petites violettes Le chasseur, il court, court, court Et elle, vole, vole, vole, vole, vole À la demi-lune blanche Une ronde d'azurées Litanie d'initiés In girum imus nocte et consumimur igni Elle qui rêvait de voiliers blancs, d'un petit mars oriental Il l'a gazée d'éther, a échancré ses ailes Une goutte de sang, sur sa bouche un comma Que la craintive expie, ce n'est qu'un demi-deuil Parmi les petites violettes Le chasseur, il court, court, court Et elle, vole, vole, vole, vole, vole À la demi-lune blanche Une ronde d'azurées Litanie d'initiés Parmi les petites violettes Le chasseur, il court, court, court Et elle, vole, vole, vole, vole, vole À la demi-lune blanche Une ronde d'azurées Litanie d'initiés
11.
Incendies (free) 05:19
Il pleut dehors Il pleut toujours D'oisiveté Je te dessine Un pamplemousse Un grand café noir Dans lequel je nage Parmi des nuages De lait Halo de lune Les heures successives S'exécutent Minute par minute Minutieuses En espérant les incendies Je m'ennuie sans toi mon ami En espérant les incendies Je m'exaspère, sans toi mon ami Dans le couloir Un peintre danse Sur des nénuphars Le coloris De la prunelle De tes yeux de verre Où l'on chopine Parmi les couleurs Les fleurs parsemées Jardin parfumé Une épiphanie Points de suspension Car le poète Est meurtrier En espérant les incendies Je m'ennuie sans toi mon ami En espérant les incendies Je m'exaspère, sans toi mon ami Maintenant je marche À reculons Pour solidifier Ma solitude Ce n'est pas tâche Facile je t'assure Et je rentre seul Seul à la maison Sortir de ça Sortir du lit Sortir du café Sortir sous la pluie Il pleut dehors Il pleut toujours Il pleut dehors Il pleut toujours Il pleut dehors Il pleut toujours En espérant les incendies Je m'ennuie sans toi mon ami En espérant les incendies Je m'exaspère, sans toi mon ami En espérant les incendies Je m'ennuie sans toi mon ami En espérant les incendies Je m'exaspère, sans toi mon ami En espérant les incendies Je m'ennuie sans toi mon ami En espérant les incendies Je m'exaspère, sans toi mon ami

credits

released October 28, 2008

Paroles : Rudy Berhnard
Musique : Rudy Berhnard & Frédéric Otis
Réalisation : Jean-Philippe Villemure, Frédéric Otis & Rudy Berhnard
Mixage : Jean-Philippe Villemure
Matriçage : Ryan Morey @ Hotel2Tango

Enregistrement des drums :
Jean-Philippe Leclerc : Céans + Tableau de chasses
Luc Catellier : Cypine

Rudy Berhnard : Voix, guitare, basse & synthés
Frédéric Otis : Guitare, basse, programmation & choeurs
Maxime Georges : Batterie (pistes 1, 9 & 10)
Bruno Corbin : Basse (piste 9)
Jean-Philippe Villemure : Basse (pistes 5 & 11), guitare (piste 10) & programmation

Invité-es :
Iann Charest (thérémine sur piste 1), Zoé Brunelli (voix sur piste 4), Naïri Khandjian (voix sur piste 5), Lisanne Bouchard (voix sur piste 6), Marie Pier Jolicoeur (voix sur piste 7), Anne-France Lapointe & Thanh Ngyuen (voix sur piste 10)

Art : lemuet

Singeries Phonographiques
cat. nº Singe -19

license

all rights reserved

tags

about

Les Incendiaires

contact / help

Contact Les Incendiaires

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account